Reading:
Un inquiétant retard dans la transition numérique des entreprises françaises

Un inquiétant retard dans la transition numérique des entreprises françaises

9 février 2021

English version available at the bottom of the page

Début 2020, la Banque Européenne d’Investissement sortait un rapport pointant du doigt le retard des entreprises européennes concernant l’adoption des technologies numériques par rapport aux Etats-Unis. Pire encore, ce rapport montre clairement que la France a un sacré retard sur le sujet, ne serait-ce que par rapport à l’Europe.

(lien : https://www.eib.org/attachments/efs/eibis_2019_report_on_digitalisation_en.pdf )

 Ce graphique est notamment directement tiré de ce rapport. 

Mais pourquoi numériser ?

La Banque Européenne d’Investissement soutient dans son rapport que la numérisation des entreprises est associée à une meilleure performance et à davantage de dynamisme.

Elle avance également que la taille des entreprises est déterminantes dans ce retard en précisant que « les petites entreprises ont tendance à adopter un comportement résolument non numérique. » et va même plus loin en expliquant que « Si les décideurs politiques européens veulent combler le fossé avec les États-Unis, ils doivent s’attaquer aux obstacles structurels à l’investissement dans la numérisation. La prise de conscience d’un potentiel numérique est cruciale et nécessite des compétences ».

En septembre 2020, Cédric O, le secrétaire d’État au numérique, évoquait lors d’une interview pour le journal « Décideur » les grands enseignements de la crise sur la digitalisation des entreprises françaises. Il y précise qu ‘ « avec le confinement, la numérisation de notre vie s’est accélérée. C’est vrai du quotidien des Français comme de celui des entreprises » et pour donner suite à cela on a pu observer que « les services publics se digitalisent plutôt bien, mais nous sommes encore en retard dans la digitalisation des TPE/PME. », « Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer leur transition numérique».

  • Pour appuyer ces propos, on peut rappeler que c’est notamment une PME française sur 3 qui n’a toujours pas de site internet.

Cette statistique accuse réellement du retard dans cette transition, surtout lorsque l’on se rend compte que 7 consommateurs sur 10 achètent et paient en ligne alors que seulement 1 PME sur 8 fait usage de solutions de vente en ligne comme le montre le rapport de la sénatrice Pascale Gruny. (lien = http://www.senat.fr/rapports-senateur/gruny_pascale14026u2019.html )

 Ce retard est souvent justifié par la « peur » du secteur digital des PME/TPE française à cause de lacunes dans les techniques numériques.

Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, d’après une étude réalisée par OpinionWay pour la Confédération des PME et Sage, 72% des entreprises interrogées reconnaissent que le numérique faciliterait la communication avec leurs clients. 

C’est pourquoi aider votre structure dans son parcours menant à sa transition numérique nous tient à cœur. La qualité de l’enseignement reçu par nos consultants permet de créer ou de refondre vos interfaces afin d’améliorer l’expérience client et ainsi, sur un plus long terme, votre rentabilité. Sorbonne Junior Conseil travaille main dans la main avec les entreprises tout au long de leur projet et les accompagne dans leur démarche d’optimisation des investissements numériques en s’appuyant sur les technologies et les outils numériques les plus efficaces.

 N’attendez plus pour nous contacter via : contact@sorbonnejuniorconseil.com.

Un membre de notre pôle commercial répondra à toutes vos questions. Nous ne voulons pas que vous vous demandiez si vous voulez vous lancer ou non mais plutôt comment vous lancer.


A worrying delay in the digital transition of French companies

At the beginning of 2020, the European Investment Bank published a report pointing out that European companies are lagging behind the United States in the adoption of digital technologies. Worse still, this report clearly shows that France is lagging far behind, if only in comparison with Europe.

(link : https://www.eib.org/attachments/efs/eibis_2019_report_on_digitalisation_en.pdf )

This graph is taken directly from this report.  

But why digitise?

The European Investment Bank argues in its report that the digitization of businesses is associated with better performance and more dynamism.

It also argues that the size of companies is a determining factor in this delay, pointing out that « small businesses tend to behave in a decidedly non-digital way. « and goes even further by explaining that « if European policy makers want to close the gap with the US, they need to address the structural barriers to investment in digitization. Awareness of digital potential is crucial and requires skills« .

In September 2020, Cédric O, the Secretary of State for Digital Technology, spoke in an interview for the newspaper « Decision maker » about the major lessons of the crisis on the digitalization of French companies. He specified that « with the lockdown, the digitization of our lives has accelerated. This is true of the daily life of the French as well as that of the companies » and to follow up on this, it was observed that « public services are digitizing rather well, but we are still behind in the digitization of VSB/SME. « If they want to survive, companies must accelerate their digital transition« .

In support of these remarks, we can recall that it is notably one French SME out of 3 that still does not have a website.

This statistic really lags behind, especially when we realize that 7 out of 10 consumers buy and pay online while only 1 SME out of 8 uses online sales solutions, as shown in the report by Senator Pascale Gruny.

( link = http://www.senat.fr/rapports-senateur/gruny_pascale14026u2019.html )

This delay is often justified by the « fear » of the French SME/VSB digital sector due to shortcomings in digital techniques.

But as surprising as it may seem, according to a study carried out by OpinionWay for the PME and Sage Confederation, 72% of the companies surveyed recognize that digital technology would facilitate communication with their clients. 

This is why we are committed to helping your company make the transition to digital technology. The quality of the training received by our consultants enables us to create or redesign your interfaces in order to improve the customer experience and thus, in the longer term, your profitability. Sorbonne Junior Conseil works hand in hand with companies throughout their project and accompanies them in their approach to optimizing digital investments by relying on the most efficient digital technologies and tools.

 Don’t wait any longer to contact us via: contact@sorbonnejuniorconseil.com.

A member of our sales team will answer all your questions. We don’t want you to wonder whether you want to get started or not, but rather how to get started.



0 Comments

Laisser un commentaire

Related Stories

Arrow-up